For the moment cyberdodo.com website is in beta version. The new HTML5 version will be completed as soon as possible.

Monaco: Gender Hopes

Les femmes et les enfants font face à des risques particuliers pendant les conflits

Vues : 18121

Ajouter aux favoris

Évaluation :

Fondée en 2011, GenderHopes est une association enregistrée à Monaco. Son principal objectif est de travailler à la fin des violences basées sur le genre dans des régions spécifiques en Afrique et en Europe.

Des recherches ont démontré à de multiples reprises que les femmes font face à des risques particuliers en temps de conflit, que ce soit par rapport à des violences sexuelles, physiques ou morales. De plus, la fin des hostilités ne signifie pas toujours la fin des violences domestiques qui mettent en danger non seulement les femmes mais aussi les enfants.

GenderHopes combat toutes les formes de violence liées au genre, ceci en temps de guerre comme en temps de paix.

L'objectif de GenderHopes est de combattre toutes les formes de violence liées au genre, ceci en temps de guerre comme en temps de paix.

Pour ce faire, GenderHopes promeut l'éducation des femmes et des filles, notamment pour les questions de sexualité et de maternité ainsi que la participation des femmes dans les décisions économiques et politiques pour leur donner les moyens d'échapper à la violence.

GenderHopes met un accent particulier sur le statut des femmes dans les sociétés post conflits pour qu'elles puissent être impliquées dans les processus de réconciliation et de reconstruction. Actuellement, GenderHopes travaille en partenariat avec une autre association monégasque, Femmes Leaders, sur la violence domestique en Principauté.

L'objectif est d'analyser et de comprendre la situation d'une femme confrontée à la violence et les options qui se présentent à elle. Ce projet a été initié en 2012.

En parallèle, la fondatrice de GenderHopes, Vibeke Brask Thomsen, publie régulièrement des articles pour sensibiliser l'opinion sur les violences faites aux femmes. GenderHopes travaille également avec une organisation partenaire, basée à Londres, Make Every Women Count, qui étudie et surveille les élections en Afrique afin d'y évaluer le rôle des femmes.

Cliquez ici pour visiter le site de GenderHopes (En anglais)

Bookmark and Share