For the moment cyberdodo.com website is in beta version. The new HTML5 version will be completed as soon as possible.

Madame Louise Arbour, Haut Commissaire aux Droits de l’Homme de l’ONU, 2004 - 2008

« CyberDodo, le Défenseur de la Vie » présente la Convention de manière attrayante et dans un style adapté à la jeunesse.

Vues : 5191

Ajouter aux favoris

Évaluation :

Message de Madame Louise Arbour :

La remarquable rapidité avec laquelle a été adoptée la Convention sur les droits de l'Enfant a certes démontré que les Etats voulaient se rallier aux normes globales qui garantissent la protection des droits des enfants, sans distinction de race, de couleur, de sexe, de langage, de religion, d'origine ethnique, d'aptitude ou de tout autre statut.

Lorsqu'elle entra en vigueur il y a 18 ans, l'un des effets de la nouvelle convention fut notamment d'induire un changement de mentalité: il ne s'agissait plus seulement d'essayer de s'occuper des besoins des enfants, mais bien plutôt de travailler ensemble aux concepts qui leur permettraient de jouir pleinement de leurs droits. Dans le cas de l'éducation à laquelle doivent avoir accès les enfants handicapés au même titre que les autres enfants, par exemple, ce changement de mentalité impliquait que les systèmes éducatifs prennent en compte les besoins spécifiques de chaque enfant, au lieu de le contraindre à s'adapter au système existant. Cette perspective innovatrice a eu un impact considérable sur l'élaboration des lois, des politiques et des programmes nationaux.

Toutefois, de sérieux obstacles subsistent encore sur le chemin de la mise en oeuvre de la Convention. De nombreux états sont confrontés à de véritables défis quand il s'agit de remplir les obligations auxquelles ils ont souscrit envers les enfants. Certains n'ont pas encore commencé à mettre en place les mesures institutionnelles de prévention ou de renforcement pour lutter contre la violence envers les enfants. D'autres sont dans l'incapacité de garantir les droits économiques, sociaux et culturels des enfants, notamment en matière d'accès à la santé et à l'éducation. Des millions d'enfants sont donc dans toutes les régions du monde confrontés à des situations où ils ne peuvent ni recourir pour le rétablissement de leurs droits, ni d demander réparation pour les violations encourues.

Louise Arbour, Haut Commissaire aux Droits de l'Homme de l'ONU, Alice Martin, auteur de l'Edupack CyberDodo, Manuel M. Martin, créateur de CyberDodo

Enseigner les droits qui sont les leurs aux enfants est par conséquent l'une des composantes fondamentales des efforts de ceux qui travaillent à l'accomplissement de la Convention. Le projet que nous vous proposons ici permet de remplir l'un des engagements qui ont été pris en matière d'éducation pour les enfants: il présente la Convention de manière attrayante et dans un style adapté à la jeunesse. La protection des enfants est bien mieux assurée lorsqu'ils savent eux-mêmes ce qu'ils sont en droit d'exiger.

Les parents, les enseignants et tous ceux qui s'occupent des enfants profiteront aussi de cet outil pour mieux apprendre comment transcrire de manière vivante la réalité quotidienne des droits de l'homme et la transmettre aux enfants dont ils ont la charge. L'Edupack CyberDodo, tout en faisant participer activement les enfants, leur permet de comprendre intimement que c'est à eux qu'appartient la Convention.

Le Haut Commissariat a été enchanté de contribuer au développement de ce projet, auquel je souhaite tout le succès qu'il mérite.

Bookmark and Share