For the moment cyberdodo.com website is in beta version. The new HTML5 version will be completed as soon as possible.

CyberDodo lutte contre les rapts d'enfants (2-11)

Vues : 4804

Ajouter aux favoris

Évaluation :

Tout d'abord que dit la Convention des Droits de l'Enfant sur le sujet :

Article 11 - L'obligation de l'état de lutter contre les rapts et les non retours d'enfant de l'étranger perpétrés par un parent ou un tiers.

Dans ce domaine comme dans tant d'autres, les enfants sont encore une fois victimes des adultes et se retrouvent au milieu de conflits qui ne les concernent pas. De quels conflits parlons-nous ? De ceux consécutifs à la séparation d'un couple.

Des adultes se rencontrent, s'aiment et ont un ou plusieurs enfants, jusque là l'histoire est belle et heureuse. Malheureusement, de plus en plus de couples se séparent notamment dans les pays occidentaux où un taux de divorces de plus de 50% est quelquefois enregistré dans certains pays.

Se pose alors la question : qui va avoir la garde des enfants ?

Lorsque les parents vivent à proximité l'un de l'autre, la Justice permet à l'enfant de voir régulièrement le parent chez qui il ne vit pas, ce qui est fondamental à son équilibre. Des systèmes de garde alternée sont même quelquefois mis en place (Bien que certains spécialistes craignent que l'enfant soit perturbé par ces constants changements de lieu de vie car un enfant a besoin de stabilité).

Mais, il arrive aussi fréquemment qu'à l'occasion d'une rencontre, une personne quitte son pays pour aller s'installer dans celui de son conjoint(Ou de sa conjointe). Lorsque le couple se sépare, nombre de ces expatriés retournent alors dans leur pays d'origine.

Si les parents parviennent à maintenir un dialogue respectueux dans lequel l'intérêt de leur enfant leur sert de guide, il n'y aura pas trop de difficultés bien que la soudaine fréquente absence du parent non gardien sera douloureusement ressentie par l'enfant.

L'enfant verra le parent avec lequel il ne vit pas pendant les vacances scolaires et à d'éventuels d'autres moments définis d'un commun accord entre adultes.

Un enfant a le droit d'être protégé contre les rapts, même perpétrés par ses proches

Que se passe-t-il quand les parents ne parviennent pas à s'entendre ?

Premièrement, une bataille juridique va se dérouler afin de déterminer qui aura la garde de l'enfant ou des enfants. Cette bataille s'achèvera lorsqu'un des parents aura « gagné » et l'autre « perdu ». Les termes ne sont pas corrects mais c'est bien ainsi que des parents fâchés l'un contre l'autre vont ressentir la situation.

Cette amertume et la tristesse provoquée par l'absence de leur enfant poussent quelquefois les parents non gardien a ne pas respecter la décision de justice et à enlever ou faire enlever leur enfant.

Dans quel but ?

Tout simplement pour qu'ils puissent dorénavant vivre ensemble « comme avant »... Mais, cette action violente (Même s'il n'y a pas de violence physique), ce déracinement subi, avec les conséquences que nous allons aborder est toujours ressenti comme un drame par l'enfant.

Car, le parent kidnappeur et désormais hors la loi dans le pays où il est allé enlever son enfant, va contraindre celui-ci à ne plus voir son autre parent (Lui permettre de retourner le voir représenterait un risque trop grand qu'il ne revienne pas), à changer de lieu de vie, d'école, d'amis, quelquefois de langue et de culture.

Ce traumatisme sera profond et durable, il est inacceptable !

Existe-t-il des solutions ?

L'article 11 de la Convention oblige les États à lutter contre les rapts d'enfants, la Convention de la Haye est aussi un texte pertinent qui a aidé à résoudre bien des situations difficiles mais la seule solution durable et qui tient compte de l'intérêt supérieur de l'enfant (Voir le dessin animé et le dossier) est une entente retrouvée entre les parents.

Car toute action juridique, même basée sur des lois claires ou des conventions efficaces, implique du temps et on ne reste pas enfant toute sa vie. Un an, un mois voire un seul jour de souffrance peut laisser pour toujours des traces chez un petit d'homme déraciné et triste.

Chat CyberDodo

Pour voir le dessin animé consacré aux rapts d'enfant, cliquez ici

Pour voir le quiz consacré aux rapts d'enfant, cliquez ici

Pour les jeux, ici

© CyberDodo Productions Ltd.

Tous les commentaires ( 0 )

Ajouter un commentaire

Envoyer
Bookmark and Share