For the moment cyberdodo.com website is in beta version. The new HTML5 version will be completed as soon as possible.

CyberDodo lutte contre le bruit (1-59)

Vues : 18604

Ajouter aux favoris

Évaluation :

Le bruit est un son et un son est une vibration que l'on mesure en décibels.

Ces sons sont perçus par notre oreille qui se compose essentiellement de 3 parties : externe (Pavillon et conduit auditif), moyenne et interne ; la « frontière » entre l'externe et la moyenne étant le tympan.

Nous savons à présent que les sons sont des vibrations, notre oreille est l'instrument idéal pour les percevoir. Pour schématiser son fonctionnement, la vibration va être captée par le pavillon dont la forme favorise la perception et la localisation, elle va ensuite poursuivre son chemin le long du conduit auditif jusqu'au tympan.

Le tympan va alors osciller en fonction des vibrations perçues. Du côté intérieur, le tympan est raccordé à 3 os, le marteau, l'enclume et l'étrier (Qui est le plus petit os du corps humain!). La fonction de l'oreille moyenne est justement de transformer les vibrations en « informations » que l'oreille interne va pouvoir interpréter (Notamment grâce aux cellules ciliées qui, attention, ne se renouvellent pas au cours de la vie) puis envoyer à notre cerveau via le nerf auditif.

L'oreille humaine est une extraordinaire mais très fragile mécanique

En résumé, une extraordinaire mécanique, mais fragile, et que l'on ne peut que très partiellement réparer en cas de dommages.

Ce dossier consacré à la pollution sonore doit donc « faire du bruit » (Virtuel bien sûr) pour que ce problème vécu au quotidien par des centaines de millions de nos contemporains soit enfin pris en compte.

Le bruit est-il une pollution ?

Quand on demande aux gens dire ce qu'est une pollution, ils répondent l'épaisse fumée qui sort des cheminées des usines, les gaz d'échappement des voitures et des camions, les marées noires causées par le pétrole, les radiations émises lors des accidents de Tchernobyl et Fukushima, les pesticides qui contaminent les nappes phréatiques, les déchets qui envahissent les océans, etc. mais peu citent le bruit dans leurs premières réponses, et pourtant...

Pourtant, quand on leur pose la question « Qu'est-ce qui perturbe le plus votre qualité de vie ? » (Hors aspects économiques) le bruit représente l'une des principales pollutions dont ils aient à souffrir quotidiennement et pour beaucoup en permanence !

Quelle est la situation ?

L'explosion du nombre d'êtres humains sur terre (Rappelons-nous que la population mondiale a quasiment quadruplé au cours du seul XXème siècle) a poussé au développement des villes, des moyens de transport (Routes, autoroutes, voies ferrées, aéroports, etc.) des activités industrielles, des centrales de production d'énergie, etc.

Cette croissance irraisonnée fait qu'il est de plus en plus difficile de trouver des zones de calme, des endroits où il serait possible de ne rien entendre d'autre que le silence (A rapprocher de la pollution lumineuse générée par les villes qui masque les étoiles pour les citadins, voir notre dessin animé), un silence apaisant, bienfaiteur, nécessaire à notre équilibre et notamment pour un repos nocturne de qualité.

Notre civilisation semble être devenue bruyante par nature, saviez-vous que notre planète est contrainte d'héberger plus d'un milliard de véhicules, vous avez bien lu, 1'000'000'000 voitures, depuis 2011 ? Chacune de ces voitures faisant du bruit en se déplaçant, consommant, polluant l'air et nos oreilles (Voir le dossier consacré à la pollution urbaine ainsi que le quiz pour tester vos connaissances).

Les pays riches donnant un très mauvais exemple (A leurs propres enfants mais aussi aux pays en voie de développement qui rêvent de les imiter) en confondant l'indispensable et le superflu et en sombrant dans une consommation frénétique d'objets, équipements et autres gadgets dont ils n'ont nul besoin pour vivre et qui pillent les ressources naturelles qui ne sont pas inépuisables.

Cette frénétique consommation est aussi génératrice de bruit puisque chacune des étapes entre les matières de base et le produit fini va en produire.

La majorité des activités humaines est devenue bruyante

Pour bien comprendre, prenons comme exemple un des fidèles compagnons de beaucoup d'adolescents (Et aussi d'adultes bien sûr) : le téléphone portable.

Quand vous achetez un mobile à quoi pensez-vous ?

Essentiellement, à son prix et à ses performances, n'êtes-vous pas en train d'oublier... d'abord les différents emballages (Plastique, carton, papier, etc.) que vous allez déchiqueter pour accéder au plus vite à votre nouvelle merveille (Et qu'il faudra bien placer dans leurs poubelles respectives) et surtout les milliers de tâches qui ont dû être accomplies pour que vous puissiez le tenir avec émotion entre vos mains et informer vos amis que : « Ça y est, je l'ai, je suis tellement content ! ».

De combien de pièces est composé votre téléphone ? Plusieurs centaines, beaucoup sont en plastique et ont pour origine le pétrole, ressource fossile non renouvelable et polluante. D'autres pièces sont métalliques, elles sont faites en aluminium, cuivre, zinc, etc. même en or, ces métaux proviennent de mines d'où ils sont extraits.

La fabrication de chacune de ces centaines de pièces a exigé de la matière première, des machines, de l'énergie pour les faire tourner et a généré différents types de pollution dont... du bruit ! A ne pas oublier avant de souhaiter changer de portable...

Des centaines de pièces dans un téléphone portable = des centaines de causes de pollutions, notamment sonores

Quels sont les dangers du bruit pour la santé ?

Le pluriel est important car le bruit peut avoir de nombreuses conséquences négatives pour notre santé, débutons par les dégâts directs à l'appareil auditif causés par exemple par :

l'écoute de musique à des niveaux trop élevés (Seul, en soirée ou en concert)
l'exposition à des sons intenses (Sur le lieu de travail, etc.)

Mais le bruit n'agit pas que sur nos oreilles, il perturbe aussi notre confort de vie en provoquant une augmentation de notre tension artérielle, de notre stress, de notre irritabilité, notre concentration peut aussi être affectée (Travail, études, etc.), ainsi que la qualité de notre sommeil, si vital pour notre équilibre général et dont la dégradation peut conduire à l'apparition de nombreuses affections (Certaines graves).

En ce début de troisième millénaire, plus de la moitié de la population de notre planète vit dans les villes où le niveau de bruit est la plupart du temps trop élevé, assimilable à une grave pollution, et sans périodes de véritable calme puisqu'une ville ne dort jamais.

Ce bruit provient de plusieurs sources, trafic automobile, activités diverses, voisinage, etc. et cette multiplication complique encore la recherche de solutions efficaces pour réduire cette pollution sonore constante.

De nombreuses enquêtes ont démontré que le bruit est régulièrement cité comme la gêne principale ressentie par les populations citadines.

Conclusion

Et si nous opposions le mot « Respect » à ce bruit envahissant ?

Et si un véritable droit au calme était reconnu à l'homo sapiens (Nous!) du XXIème siècle ?

Et si chaque membre de www.CyberDodo.org devenait un ardent promoteur de ce droit ?

En résumé, comme nous l'avons dit dans ce dossier « faire du bruit virtuel » pour que notre environnement de vie soit enfin plus calme !


Pour voir le dessin animé consacré à la pollution sonore, cliquez ici

Pour faire le quiz, cliquez ici

Pour faire nos jeux dont beaucoup illustrent des activités bruyantes, cliquez ici


© CyberDodo Productions Ltd.

Tous les commentaires ( 1 )

Ajouter un commentaire

Envoyer
Bookmark and Share