For the moment cyberdodo.com website is in beta version. The new HTML5 version will be completed as soon as possible.

CyberDodo lutte contre l’exploitation sexuelle des enfants (2-27)

Vues : 24223

Ajouter aux favoris

Évaluation :

C'est l'une des plus graves agressions qui puisse être commise envers un enfant, c'est un crime.

Elle est généralement décrite comme l'utilisation d'un mineur pour la satisfaction des besoins sexuels d'un adulte, bien qu'il arrive malheureusement aussi que des enfants soient agressés par d'autres enfants, souvent plus âgés que leurs victimes.

Parmi toutes les formes d'exploitation sexuelle figure la prostitution, objet de ce dossier.

Qu'est-ce que la prostitution enfantine ?

Elle concerne tous les êtres humains de moins de 18 ans actifs dans le commerce du sexe, que cette pratique soit contrainte ou choisie.

Il est difficile d'obtenir des chiffres précis, l'UNICEF estimant que plus de 3 millions d'enfants sont concernés par la prostitution sur tous les continents et qu'ils représentent par exemple plus d'un tiers des travailleurs du sexe en Asie.

Ce phénomène touche aussi les pays riches puisqu'un rapport officiel (CEOS) affirmait en 2001 qu'aux Etats-Unis près de 300'000 enfants couraient le risque d'une exploitation sexuelle qualifiée de « commerciale ».

La prostitution enfantine, un drame contre lequel il faut lutter

Quelles sont les causes de la prostitution enfantine ?

Bien qu'il existe des situations dans lesquelles des enfants (Rappel, pour la Convention Internationale des Droits de l'Enfant des Nations Unies, tout être humain de moins de 18 ans est un enfant) se prostituent volontairement pour satisfaire leurs besoins de consommation (Sorties, vêtements, voiture, etc.), exemple au Japon où cette pratique porte le nom de « Enjo kosai », cette motivation reste marginale.

La principale cause de la prostitution enfantine est commune à la majorité des fléaux qui frappent les enfants : la pauvreté !

Bien des drames ont trouvé leurs racines dans la volonté de parents sans ressources, mal informés et peu éduqués, incapables d'élever leurs enfants dans des conditions acceptables, de les confier à des intermédiaires véreux qui les assuraient que leurs petits auraient de meilleures chances de s'en sortir dans les grandes villes, voire à l'étranger.

Coupés de leur famille, de leurs amis, de leurs repères, ces enfants deviennent des proies aisées pour des réseaux mafieux qui vont les exploiter en les forçant à se prostituer.

Tous les commentaires ( 2 )

Ajouter un commentaire

Envoyer
  • Je suis d'accord avec Lili une abomination.

  • Il faut se mobiliser pour éradiquer ce fléau! Quelle honte

Bookmark and Share