For the moment cyberdodo.com website is in beta version. The new HTML5 version will be completed as soon as possible.

CyberDodo et l'Otarie (1-18)

Vues : 7134

Ajouter aux favoris

Évaluation :

Sous l'appellation générique d'otaries sont regroupées plus d'une dizaine d'espèces, exemples : Otarie à fourrure, Otarie de Californie, Otarie à crinère (Lion de mer), Otarie de Steller (Lion de mer de Steller), Otarie des Galapagos, etc.

Morphologie

L'évolution a doté les otaries d'un corps allongé (D'une longueur d'environ 1 à 3 mètres selon les espèces) parfaitement adapté à leurs déplacements marins avec une petite tête, de puissantes pattes avant qui font office de propulseur et des pattes arrières indépendantes qui leur servent de gouvernail dans l'eau mais qui leur permettent également de se mouvoir efficacement sur terre. Au contraire des phoques chez qui les pattes postérieures sont soudées et qu'ils ne peuvent ramener sous eux, ce qui les oblige à ramper lorsqu'ils sont hors de l'eau.

Une autre différence majeure avec les phoques est visible au niveau de leurs oreilles que les otaries ont petites et externes (L'origine du mot « Otarie » vient d'ailleurs du grec « Otarion » qui signifie petite oreille).

Leur poids et leur taille varient fortement d'une espèce à une autre puisque les plus légères ne pèsent que quelques dizaines de kilos pour une longueur d'un mètre alors les plus massives atteignent la tonne et peuvent dépasser les 3 mètres. Le dimorphisme sexuel est très marqué et chez certaines espèces, le mâle peut peser 3 à 5 fois plus que la femelle.
 

L'Otarie

Reproduction

Les Otaries viennent à terre pour se reproduire. Pour ce faire, elles doivent non seulement attendre leur maturité sexuelle (Entre 3 et 6 ans pour les femelles, 4 à 5 ans pour les mâles) mais aussi leur maturité sociale dans le cas des mâles, ceci afin de pouvoir défendre leur territoire et leurs femelles, ce qui selon les espèces ne se produit généralement pas avant 5 à 10/12 ans.

Le cycle de reproduction débute par la recherche à terre d'un territoire par les mâles dominants, c'est là qu'ils se constitueront un harem qui peut atteindre plusieurs dizaines de femelles au milieu de colonies qui peuvent regrouper des milliers d'individus. La gestation durera près d'une année et la femelle mettra bas un seul petit lors de son retour à terre l'année suivante, elle l'allaitera plusieurs mois.

Longévité

Les otaries ont une longévité qui selon les espèces varie de 18 à 30 ans, les femelles vivant généralement plus longtemps que les mâles.

Territoire de chasse et régime alimentaire

On trouve des otaries essentiellement dans le Pacifique mais aussi en Atlantique. Elles se nourrissent en mer en chassant des poissons (Harengs, etc.), des céphalopodes (Calmars, etc.), etc.. Ses exceptionnelles qualités physiques lui permettent de plonger à plus de 100 mètres et de rester en apnée plus de 5 minutes.

Protection

Afin de résister au froid des régions qu'elles affectionnent, certaines otaries sont pourvues d'une fourrure qui leur a valu de subir de terribles campagnes de chasse qui leur ont valu d'être protégées et inscrites au tableau des espèces vulnérables.

La surpêche qui les prive de leur nourriture, la pollution et les filets dérivants sont parmi les principales menaces auxquelles les otaries sont aujourd'hui confrontées, sans oublier les milliers d'individus qui sont tués chaque année par des tribus dans le Grand Nord et ceux qui sont les victimes accidentelles ou pas des pêcheurs.

Chat CyberDodo

Pour voir le dessin animé consacré aux otaries, cliquez ici

Pour faire le quiz, cliquez ici

Pour les jeux, ici

© CyberDodo Productions Ltd.

Tous les commentaires ( 0 )

Ajouter un commentaire

Envoyer
Bookmark and Share