For the moment cyberdodo.com website is in beta version. The new HTML5 version will be completed as soon as possible.

Fourmi – Dossier CyberDodo (1-1)

Vues : 11689

Ajouter aux favoris

Évaluation :

« Connaissez-vous des insectes sociaux ? »La plupart de nos contemporains répondront à cette question : « Oui, les abeilles ! » qui sont effectivement un magnifique exemple de société organisée regroupant beaucoup d'individus affectés à des tâches diverses et complémentaires mais les abeilles ne sont pas les seules.

Si le critère est la taille atteinte par ces sociétés d'insectes sociaux, il faudrait répondre : « Les fourmis » puisqu'il n'est pas rare que leurs colonies regroupent plusieurs millions de membres.

Les fourmis, des insectes sociaux

L'autre argument qui devrait nous inciter à ne pas les oublier est leur extraordinaire capacité à vivre dans des milieux très différents, qui seraient considérés comme franchement hostiles par beaucoup d'autres espèces, comme les déserts.

Cependant, le fait de citer les abeilles n'est pas hors du contexte « Formicidae » puisque comme les guêpes et les fourmis, les abeilles font aussi partie de l'ordre des hyménoptères, voilà ici des cousines que des millions d'années d'évolution ont profondément modifiées.Si l'on parle de leurs origines, les scientifiques nous apprennent que leur lointain ancêtre serait une guêpe ayant vécu il y a une centaine de millions d'années, depuis, à l'exception des zones glaciaires ou immergées, elles ont conquis la planète.

Le mot diversité aurait pu être inventé pour elles puisqu'elles présentent de très importantes différences morphologiques entre espèces, les plus petites mesurant moins d'un millimètre de longueur et les plus grandes plus de 3 centimètres.

Pour faire une comparaison avec les hommes, si le plus petit d'entre nous ne dépassait pas un mètre, le plus grand culminerait à 30 mètres, l'équivalent d'un immeuble de 10 étages, mieux vaudrait ne pas avoir à l'habiller, ni à le nourrir.

En parlant de nourriture, l'un des atouts majeurs des colonies de fourmis est l'existence de différents « métiers » qui permettent de répartir les activités nécessaires à la survie du groupe, avec bien entendu en premier lieu la Reine qui mérite une majuscule car elle pond tous les œufs et est ainsi la Maman de milliers et milliers de rejetons, quelle responsabilité !

Si la Reine peut être aussi féconde, c'est qu'elle est très bien assistée par les ouvrières qui ont la double tâche de la nourrir ainsi que les larves pendant que d'autres fourmis au développement physique impressionnant vont assurer la sécurité de la colonie : les soldats.

Tous les commentaires ( 0 )

Ajouter un commentaire

Envoyer
Bookmark and Share