For the moment cyberdodo.com website is in beta version. The new HTML5 version will be completed as soon as possible.

CyberDodo et les Coquillages (1-26)

Vues : 8871

Ajouter aux favoris

Évaluation :

On pourrait résumer cette action en disant que la Nature tourne le négatif en positif ! Car, à l'origine de toute perle, il y a un corps étranger qui s'introduit dans le coquillage (Comme un grain de sable). Pour se défendre contre cette invasion, le coquillage va petit à petit entourer l'envahisseur de couches d'aragonite.

Qu'est-ce que l'aragonite ?

C'est la même substance que celle de sa coquille. Le phénomène « d'emballage » de l'intrus le faisant tourner sur lui-même ceci explique que la perle obtenue soit arrondie.

Tous les coquillages peuvent-il produire des perles ?

Beaucoup de bivalves ont naturellement cette capacité mais devant l'engouement provoqué de tous temps par les perles, l'homme en a développé la culture et pour ce faire a essentiellement privilégié 3 espèces d'huîtres :

Pinctada maxima
Pinctada fucata
Pinctada margaritifera

Qui a inventé la perliculture ?

Bien que des tentatives aient été menées au cours de siècles, ce sont bien les Japonais qui y sont parvenus ! Jusqu'à la fin du XIXème siècle, l'homme ne pouvait compter que sur la Nature et la chance pour posséder des perles. Au tournant du XXème siècle, Kokichi Mikimoto, Tatsuhei Mise et Tokishi Nishikawa furent les « inventeurs » de la culture perlière.

Leurs travaux respectifs leur permirent de comprendre le mécanisme de défense du coquillage et de développer la méthode qui consiste à placer une bille appelée noyau avec un morceau de nacre dans une huître afin qu'elle secrète « à la demande » une perle.

L'opération complète nécessite plusieurs années et le taux de rejet peut être important (Seuls 10 à 20% des huîtres « ensemencées » généreraient une perle commercialisable).

De nos jours, de nombreux pays principalement dans le Pacifique sont producteurs de perles, tels que la Polynésie, l'Australie, le Japon, la Chine, etc.

Espèce en danger

Une perle célèbre parmi d'autres

Une perle illustre parfaitement l'intérêt que les hommes leur ont toujours porté. Trouvée au début du XVIème siècle dans le golfe de Panama, l'exceptionnelle « Peregrina » a appartenu à la famille royale d'Espagne, à celle de l'Empereur français Napoléon III puis au Marquis britannique d'Abercorn pour être depuis 1969 la propriété de l'actrice américaine Elisabeth Taylor.

Pour vous faire rêver, sachez qu'elle pèse environ 200 grains, soit une cinquantaine de carats, qu'elle est en forme de poire et de couleur blanche.

Les coquillages sont-ils en danger ?

L'appellation « coquillage » désigne les animaux qui vivent protégés par une coquille externe, ils portent aussi le nom de mollusques, les huîtres productrices de perles font partie de cette famille très important qui comprend plus de 100'000 espèces !

Le scientifique qui les étudie est un conchyliologue...

Comme tant d'autres espèces de nos jours, beaucoup sont menacées d'extinction du fait de la pollution, de la disparition de leur habitat, du réchauffement climatique et d'une surexploitation qui vise à l'anéantissement dans certaines régions.

Là aussi, un principe de bon sens devrait prévaloir : « Nous devons assurer aux générations futures de pouvoir profiter des mêmes richesses naturelles que celles que nous ont léguées nos parents ».

Chat CyberDodo

Pour voir le dessin animé consacré aux coquillages, cliquez ici

Pour faire le quiz, cliquez ici

Pour le jeu, cliquez ici

© CyberDodo Productions Ltd.

Tous les commentaires ( 0 )

Ajouter un commentaire

Envoyer
Bookmark and Share