For the moment cyberdodo.com website is in beta version. The new HTML5 version will be completed as soon as possible.

CyberDodo et les Clones (1-4)

Vues : 8233

Ajouter aux favoris

Évaluation :

Il s'agit de la reproduction asexuée et à l'identique d'un organisme vivant.

La Nature clone depuis la nuit des temps certaines plantes, certains animaux voire même des humains puisque de vrais jumeaux sont des clones parfaits. La nouveauté est que l'homme a décidé de tenter de l'imiter et cette ambition inquiète beaucoup de personnes.

Car, au delà de la prouesse technologique et scientifique incontestable que représente le clonage d'une carpe en 1963 ou d'une brebis en 1996, les questions soulevées par ces premières sont plus nombreuses que les réponses qu'elles apportent.
 Le clonage, un défi scientifique autant que philosophique

Pourquoi cloner un être vivant ?

Les défenseurs du clonage reproductif animal mettent en avant la possibilité de préserver des espèces menacées en multipliant le trop faible nombre d'individus existants pour assurer la survie de l'espèce. Pour ce qui est du clonage reproductif humain, les arguments développés en sa faveur sont généralement liés aux besoins d'adultes qui ne peuvent avoir d'enfant de manière naturelle, qui ont perdu un enfant et souhaitent ainsi le « retrouver » voire de personnes qui aimeraient cloner des individus qu'elles considèrent comme exceptionnelles (A commencer par elles-mêmes !).

Le clonage thérapeutique poursuit, comme son nom l'indique, d'autres buts.

Que répondent les opposants ?

Que le clonage animal, outre le très faible pourcentage de réussite et son coût financier élevé, accentue un problème dont souffrent déjà beaucoup d'espèces, la consanguinité et la perte consécutive de diversité génétique (Pour plus d'information à ce sujet, voir notamment le dossier sur les guépards).

L'idée de cloner des animaux d'espèces dont il ne reste que peu d'individus ne peut être alors qu'une opération de la dernière chance qui ne permettrait pas leur réintroduction dans la Nature.

Le clonage reproductif humain soulève d'autres questions, encore plus sérieuses, sur le statut de l'homme. Peut-il être simplement considéré comme un « code » que l'on aurait le droit de copier, sans autres questions éthiques ? Un être humain est depuis toujours un individu unique, même des jumeaux sont considérés par la société comme deux personnes uniques ayant quelque chose en commun. La possibilité de reproduire à l'identique et à l'infini la même personne ne bouleverserait-elle pas totalement l'image que l'être humain a de lui et de son devenir ?

Lorsque des scientifiques proposent de faire des recherches afin de pouvoir à terme cloner des organes pour sauver des personnes malades (Clonage thérapeutique), est-ce imaginable/souhaitable de voir le corps humain comme une machine dont on pourrait reproduire librement les pièces pour les changer quand elles sont usées ?

Le clonage est pour certains la première étape sur le chemin de l'immortalité, qu'en pensons-nous ?

Tous les commentaires ( 0 )

Ajouter un commentaire

Envoyer
Bookmark and Share