For the moment cyberdodo.com website is in beta version. The new HTML5 version will be completed as soon as possible.

CyberDodo et les Chevaux de trait (1-36)

Vues : 22477

Ajouter aux favoris

Évaluation :

Le cheval de trait, comme tous les chevaux, est herbivore.

Pour différencier facilement les chevaux « légers » des chevaux de trait, il suffit de les observer et/ou de constater l'usage que l'homme en fait.

Le cheval de trait, contrairement au cheval « léger » n'est pas destiné à l'équitation mais au travail, de ce fait c'est un animal grand, fort, lourd et placide. Il mesure généralement entre 150 et 185 centimètres et son poids varie entre 500 et 1'200 kilos.

La gestation de la jument dure environ 11 mois et elle donne naissance à un seul poulain qui pourra marcher dans l'heure ou les quelques heures qui suivent. L'espérance de vie d'un cheval de trait est de 20 à 30 ans.

Il existe plusieurs races de chevaux de trait dont l'American Cream Draft, l'Ardennais, le Brabançon, le Dales, Fjord, le Franches-Montagnes, le Frison, le Gypsy Vanner, le jutland, l'Oberlander, le Percheron, le Shire, le Suffolk, etc.

Quels services a-t-il rendu à l'homme ?

Depuis des millénaires, les chevaux de trait ont mis leur puissance et leur docilité au service de l'homme.

Dans le passé, c'était le tracteur du paysan, le moteur de la charrette ou de la carriole, la force nécessaire au débardage, la locomotive des wagons, etc. puis la mécanisation est arrivée et le recours au cheval de trait a progressivement perdu de son intérêt dans les pays riches.

Sauf pour la boucherie, l'élevage se poursuivant essentiellement dans ce but. Mais, la consommation de viande chevaline baisse progressivement, de plus en plus de personnes refusant de manger du cheval.

Le Cheval de trait a-t-il un avenir ?

Dans les pays dans lesquels son utilisation s'est toujours maintenue (Pays en voie de développement), assurément. En Afrique, le recours à un cheval de trait est plus économique qu'un tracteur.

Dans les pays riches, la crise écologique que nous vivons est paradoxalement une « bonne » nouvelle pour les Chevaux de trait car elle souligne leurs exceptionnelles qualités et les avantages qu'ils possèdent naturellement pour lutter contre la dégradation de l'Environnement.

L'agriculture biologique qui se développe fortement est notamment l'un des secteurs dans lesquels leur nombre croît car outre leur capacité à passer à des endroits inaccessibles aux machines, il ne tasse pas le sol ni ne l'abîme.

Enfin, toutes les activités liées à l'éco-tourisme sont susceptibles d'avoir recours à des chevaux de trait, animaux qui bénéficient d'un important capital de sympathie aussi bien chez les enfants que les adultes.

Pour voir le dessin animé consacré aux chevaux de trait, cliquez ici

Pour voir les quiz, cliquez ici

Pour voir les jeux, ici

Copyright CyberDodo Productions Ltd.

Tous les commentaires ( 0 )

Ajouter un commentaire

Envoyer
Bookmark and Share