For the moment cyberdodo.com website is in beta version. The new HTML5 version will be completed as soon as possible.

CyberDodo et le Droit de vivre avec ses Parents (2-9)

Vues : 10848

Ajouter aux favoris

Évaluation :

Afin d'aborder ensemble l'article 9 de la Convention Internationale des Droits de l'Enfant, débutons par le libellé de cet article accompagné de quelques réflexions préliminaires sur la famille :

Article - 9 - L'enfant a le droit de vivre avec ses parents à moins qu'il soit jugé que c'est incompatible avec son intérêt supérieur. Dans ce cas, il a le droit de maintenir des relations avec eux, ou l'un d'entre aux s'il en est séparé. L'état a des obligations s'il est responsable de la séparation.

Il est universellement reconnu qu'il n'existe pas de meilleur cadre pour le développement harmonieux d'un enfant qu'une famille aimante (C'est d'ailleurs l'un des thèmes abordés par l'article 18 de la Convention).

Au XXIème siècle, la multiplication du nombre des divorces, notamment dans les pays occidentaux, fait que l'image de la famille traditionnelle avec une Mère, un Père et des enfants est souvent mise à mal.

Il y a de plus en plus de familles recomposées, soit des adultes se remariant après un divorce et élevant ensemble des enfants qui vivront avec un beau-père ou une belle-mère.

Qu'en est-il alors des relations avec leur autre parent biologique ?

Cette question est emblématique de ce dossier car de nombreuses situations peuvent entraîner une séparation temporaire ou à plus long terme - entre un enfant et l'un de ses parents et l'objet de l'article 9 est d'affirmer qu'il est fondamental que des relations régulières soient maintenues entre eux.

Un enfant a le droit de vivre avec ses parents

Quelle est la responsabilité de l'état dans l'article 9 ?

Ce qui doit toujours motiver les autorités est la notion d'intérêt supérieur de l'enfant (Article 3) qui est décrite dans le dossier auquel vous aurez accès en cliquant ici.

Il arrive malheureusement que des parents se comportent mal, soit par rapport à leur enfant, soit vis à vis de la société, dans ce cas les familles peuvent se trouver séparées car les autorités peuvent être amenées à devoir prendre des mesures coercitives comme par exemple l'emprisonnement d'un ou des parents en cas de délit.

Même dans ces situations délicates, il est nécessaire au bon développement de l'enfant qu'il puisse maintenir des relations avec son ou ses parents (Sauf bien entendu si son intégrité physique ou morale est menacée = Voir l'article sur l'Intérêt supérieur).

Pour ce faire, l'état doit garantir les conditions indispensables au maintien des dites relations, notamment un personnel qualifié d'encadrement et des lieux propices à des échanges de qualité.

N'oublions jamais que pour un enfant l'absence d'un parent ou une mauvaise image de celui-ci peuvent avoir de lourdes conséquences jusque dans sa vie d'adulte...

Pour voir le dessin animé consacré au Droit de vivre avec ses parents, cliquez ici

Pour voir les jeux, cliquez ici

Pour le quiz, ici

Pour voir le dessin animé consacré à l'intérêt supérieur de l'Enfant, cliquez ici

Pour le dossier sur l'intérêt supérieur, cliquez ici

Pour voir le jeu, cliquez ici

Pour le quiz, ici

© CyberDodo Productions Ltd.

Tous les commentaires ( 0 )

Ajouter un commentaire

Envoyer
Bookmark and Share