For the moment cyberdodo.com website is in beta version. The new HTML5 version will be completed as soon as possible.

Le Droit d’avoir un nom (2-08)

Vues : 8763

Ajouter aux favoris

Évaluation :

Un nom, voila un mot de tous les jours un mot auquel on ne réfléchit quasiment pas, avoir un nom semble évident. Sans nom, comment parlerait-on de soi, des autres, de ce qui nous entoure ? Comment pourrait-on raconter des histoires si on ne pouvait pas désigner par un mot tout ce qui nous entoure, tout ce que l'on voit, tout ce que l'on ressent ?

Un nom sert donc à nommer les choses et les gens, notre environnement général, il y a des noms pour tout le vivant et ce qui ne l'est pas.

Un nom a une histoire, un sens, un nom vient de quelque part. A l'origine on désignait une personne par un nom mais ce nom s'éteignait avec elle, leurs enfants n'en héritaient pas !

C'est ce système qui reste en place jusqu'au Vème Siècle environ, jusqu'à ce qu'il ne soit plus gérable car trop de gens portent le même nom (Homonymie) et que plus personne ne s'y retrouve, alors se met en place la pratique du nom de famille.

Le nom de famille est à l'origine le surnom que l'on a attribué à la personne, on appelle cela un cognomen. Ainsi le nom de famille prend son origine dans le lieu ou la personne vivait, le métier qu'elle pratiquait ou encore une caractéristique physique (Dont en général les personnes de l'époque se moquaient), le nom pouvait aussi faire référence à la nature ou aux animaux voire encore à la région.

Chaque nom a les caractéristiques propres de son pays d'origine, ainsi dans les pays scandinaves il est d'usage d'ajouter à la fin du nom un suffixe qui signale si la personne est le fils de ; comme au Danemark où les noms de familles se finissent souvent par « en = fils de » par exemple Jensen, ou encore en Espagne ou les filles portent le nom de famille de la mère et du père.

Les origines du nom

Au nom de famille s'ajoute le prénom car il n'est pas possible de parler d'une personne en nommant un groupe, ainsi il existe des milliers de prénoms à travers le monde qui peuvent indiquer que Meenakshi est originaire d'Inde, que Paolo vient d'Italie, que Lars est scandinave, Henry est anglais et Leila orientale. Evidement de nos jours on peut trouver les mêmes prénoms dans le monde entier car les personnes se déplacent, ont accès a Internet ce qui permet aussi aux cultures de voyager.

Si l'on remonte dans le temps, avec la généralisation de l'écriture, chaque nom a acquis une façon de s'écrire qui permet encore de distinguer un dupont d'un dupond ou un smith d'un smit. Le système est pérennisé depuis longtemps puisque très tôt il est interdit de changer de nom et que chaque personne est officiellement recensée, c'est-à-dire que chaque personne est répertoriée et a une existence légale aux yeux de la société et de la loi

Il est important d'avoir un nom, grâce à cela les autres savent qui nous sommes, d'où nous venons et qui sont nos parents. Nous pouvons et devons être officiellement enregistrés par les services de l'Etat afin de pouvoir aller à l'école, bénéficier des services de santé et demander la pleine jouissance de l'ensemble de nos droits en tant qu'être humain et citoyen.

Dans de trop nombreux pays, les services de l'état civil sont défaillants et les enfants n'ont pas d'existence légale (Voir à ce propos le dossier sur le Droit à la Nationalité) donc aux yeux de la loi pas de nom. Ils sont alors en grand danger d'être exploités illégalement, que ce soit par le travail, la prostitution ou les trafics de toutes sortes.

Il est impératif que tous les enfants partout dans le monde soient déclarés dès leur naissance, parce que dès cet instant et dès cette formalité accomplie, leur pays doit leur garantir l'ensemble des droits que leur reconnaît la Convention Internationale des Droits de l'Enfant des Nations Unies.

Signalons pour terminer que la situation maritale des parents ne devrait plus être mentionnée sur le certificat de naissance car le fait d'indiquer si un enfant est né hors mariage (Ce qui dans certains pays se traduit par « Enfant illégitime ») ou pas peut être facteur de graves discriminations (Aussi bien sociales que légales) pour lui.

Pour voir le dessin animé consacré au Droit au nom, cliquez ici

Pour voir les jeux, cliquez ici

Pour voir le dessin animé consacré au Droit à la Nationalité, cliquez ici

Pour voir les quiz, cliquez ici

© CyberDodo Productions Ltd.

Tous les commentaires ( 0 )

Ajouter un commentaire

Envoyer
Bookmark and Share