For the moment cyberdodo.com website is in beta version. The new HTML5 version will be completed as soon as possible.

CyberDodo et le Corail (1-16)

Vues : 17848

Ajouter aux favoris

Évaluation :

Contrairement à ce que beaucoup pensent le corail n'est pas une plante qui s'accroche à des rochers mais bien un animal. Les magnifiques récifs coralliens qui nous font tant rêver et, , qui pour certains s'étendent sur des centaines et des centaines de kilomètres, sont donc composés de millions d'individus.

Cet animal est un polype.

Qu'est-ce qu'un polype ?

C'est un organisme simple qui se compose d'un cylindre orné de tentacules à son extrémité supérieure. Il fait partie de la famille des anémones mais possède la particularité de pouvoir extraire le carbonate de calcium (CaCO3) contenu dans l'eau pour produire le squelette de calcaire dans lequel il vit.

Pour simplifier, il s'agit donc d'un animal qui possède l'extraordinaire faculté de créer l'abri minéral qui l'accueille. Mais pour que le corail puisse vivre et se développer différentes conditions sont nécessaires.

Essentiellement de la lumière, des eaux chaudes et une salinité adaptée, ces conditions devant rester stables dans le temps car tout changement peut avoir des conséquences dramatiques et menacer la survie des individus donc des récifs.

http://en.wikipedia.org/wiki/File:PillarCoral.jpg

A titre d'exemple, les récifs coralliens tropicaux se développent dans une fourchette idéale de températures se situant entre 25 et 29°, avec des extrêmes supportables selon les espèces entre 20° et 35° environ. Leur croissance est optimale entre 20 mètres de profondeur et juste sous la surface de la mer mais en dessous de 60 à 70 mètres, ils ne reçoivent plus assez de lumière et meurent, sauf les espèces du type « ahermatypique » (voir ci-après).

La répartition des coraux dépendant aussi de l'énergie dégagée par les vagues, un milieu calme permet à des polypes plus fragiles de prospérer tandis qu'en toute logique des brisants n'autorisent que la présence des espèces les plus solides.

Comment se reproduit-il ?

Existe-t-il des coraux femelles et des coraux mâles ? Non, car le corail est hermaphrodite, c'est-à-dire qu'il possède l'étonnante capacité de se reproduire tout seul puisqu'il produit aussi bien des ovules que des spermatozoïdes.

Tous les commentaires ( 0 )

Ajouter un commentaire

Envoyer
Bookmark and Share