For the moment cyberdodo.com website is in beta version. The new HTML5 version will be completed as soon as possible.

CyberDodo et la contrebande d'animaux (1-30)

Vues : 6635

Ajouter aux favoris

Évaluation :

La contrebande d'animaux sauvages et de plantes concerne de nombreux pays, principalement du Sud et pauvres, et touche un très large éventail d'espèces.

Elle est la tragique démonstration de l'irrespect absolu que certains hommes ont pour la Nature qu'ils considèrent comme étant leur propriété, sans aucune considération pour la survie des plantes et animaux concernés.

Ce mépris du droit des générations futures à profiter d'une biodiversité respectée représente une grave menace pour les animaux et les plantes mais aussi pour l'humanité.

Cette contrebande prend de multiples formes, depuis le prélèvement de plantes, le braconnage, la chasse ou la pêche d'animaux pour leur viande, leur peau, leur fourrure, leur cornes, leurs défenses, etc.; en passant par la capture de spécimens vivants pour les laboratoires, les collectionneurs ou les animaleries, jusqu'à la destruction pure et simple de biotopes.

Pour lutter contre ce trafic qui est estimé par les spécialistes comme le troisième en importance dans le monde après celui de la drogue et des armes, plus de 170 pays ont adhéré à la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction, plus connue comme la CITES ou Convention de Washington (Lancée en 1975).

Afin de prendre la mesure de ce que représente le trafic d'animaux et de plantes sauvages, sachez que la CITES protège quelques 5'000 espèces animales et 28'000 espèces végétales.

Derrière ces chiffres, un triste catalogue de la biodiversité en danger :

Mammifères : (Exemples généraux) Gorille, Loup, Panda, Guépard, Lion, Tigre, Éléphant, Rhinocéros, Ours, Baleine, etc.

Une espèce très concernée

Oiseaux : (Exemples généraux) Nandou, Ibis, Flamant, Cygne, Aigle, Vautour, Perroquet, Toucan, etc.

Reptiles : (Exemples généraux) Tortue, Alligator, Crocodile, Caméléon, Lézard, Varan, Boa, Python, etc.

Amphibiens : (Exemples généraux) Salamandre, Grenouille, Crapaud, Dendrobate, etc.

Poissons : (Exemples généraux) Coelacanthe, Esturgeon, Barbeau, Requin, Silure, Hippocampe, etc.

Plantes : (Exemples généraux) Cactus, Orchidées, Aloe, etc.

Quelles solutions pour lutter contre ce trafic ?

En plus des opérations de surveillance, de police et de douane, il est indispensable d'informer et de sensibiliser le maximum de personnes dans un maximum de pays car pour qu'un trafic existe, il faut des contrebandiers mais aussi et surtout des clients.

Nous devons comprendre que la situation empire chaque jour pour de nombreuses espèces en voie d'extinction notamment dans des pays pauvres. Comment expliquer aux populations locales qu'il faut les préserver car moins il reste d'individus (Animaux ou plantes) et plus ils prennent de la valeur ! Souvent confrontés à l'extrême pauvreté, ces hommes ne voient pas d'autre solution pour simplement survivre que la contrebande d'espèces pourtant protégées.

En contribuant ainsi à la perte de biodiversité, ils se mettent en danger et hypothèquent le devenir de leurs enfants et des générations futures mais comment penser à demain quand c'est aujourd'hui que l'on a faim ?

La lutte contre la pauvreté est donc aussi une arme directe contre les trafiquants, une mobilisation internationale visant à l'éradiquer devrait se mettre en place concrètement et rapidement.

En complément, les trafiquants et autres contrebandiers devraient être lourdement condamnés, aucune zone de non droit ne devrait exister pour les pilleurs de la biodiversité dont le commerce représente des centaines de milliards de dollars chaque année !

Chat CyberDodo

Pour voir le dessin animé consacré au trafic d'animaux sauvages, cliquez ici

Pour faire les quiz, cliquez ici

Pour les jeux, ici

© CyberDodo Productions Ltd.

Tous les commentaires ( 0 )

Ajouter un commentaire

Envoyer
Bookmark and Share