For the moment cyberdodo.com website is in beta version. The new HTML5 version will be completed as soon as possible.

CyberDodo et la Chauve-Souris (1-29)

Vues : 10551

Ajouter aux favoris

Évaluation :

Pourquoi débuter ce dossier par cette question ? Parce que la réponse est « plus d'un millier » et qu'avec autant d'espèces différentes, permettant leur présence presque partout sur la planète. La diversité existant chez les chauves-souris est telle qu'il faudrait plusieurs livres pour les décrire toutes.

Examinons donc ensemble ce qui les réunit. Ce sont des mammifères, les plus nombreux après les rongeurs, répartis en 2 sous-ordres : les microchiroptères et les mégachiroptères. « Micro » et « Méga », on pourrait conclure que les « petites » chauves-souris sont dans la première catégorie et les « grandes » dans la seconde, d'une manière générale ce n'est pas faux bien que les plus grandes des petites dépassent en taille les plus petites des grandes !

Est-ce clair ?

Pour définir ce qui rassemble la majorité des microchiroptères, elles se nourrissent d'insectes ou de petits animaux, elles se dirigent grâce à l'écholocation (Nous verrons plus loin de quoi il s'agit), elles ne possèdent pas de griffe à l'index de leurs pattes avant et la forme de leurs oreilles est spécifique. Cependant, il faut savoir que 3 espèces de microchiroptères sont à classer parmi les chauves-souris vampires puisque le sang est la base de leur régime alimentaire. La taille moyenne des microchiroptères est d'une dizaine de centimètres (Des plus petites qui mesurent moins de 5 centimètres aux plus grandes qui dépassent les 15) et il en existe plus de 800 espèces.

Les mégachiroptères se nourrissent généralement de fruits et vivent dans les pays chauds (Afrique, Asie et Australie). Certains méritent vraiment leur qualificatif de « méga » puisque leur envergure dépasse les 150 centimètres pour plus d'un kilo et demi ! Cependant, les plus petites n'atteignent même pas les 15 centimètres pour un poids plume de moins de 5 grammes. Il existe moins de 200 espèces de mégachiroptères.

Le mot diversité pourrait avoir été inventé pour les chauves-souris.

Un membre des microchiroptères

Quelles sont les caractéristiques uniques des chauves-souris ?

Commençons par leur capacité à voler, ce sont les seuls mammifères capables de le faire et avec quel talent puisque leurs performances sont dignes des plus grands pilotes ! Il faut dire que leur morphologie est unique et que contrairement aux oiseaux leurs ailes ne sont pas garnies de plumes mais sont constituées d'une membrane de peau (Appelée le patagium).

Comme la cape d'un superhéros qui serait collée d'un côté le long du corps et de l'autre à des mains devenues très grandes. Cet « équipement » original ouvre un domaine de vol extraordinaire aux chauves-souris (Pour information, le « domaine de vol » d'un aéronef est l'espace dans lequel il peut évoluer en toute sécurité = altitude, vitesse, manœuvres, etc.) et elles n'ont par exemple rien à envier aux hélicoptères puisqu'elles peuvent pratiquer le vol stationnaire ou le vol lent. Mais, le vol plané ou le vol battu (En battant des ailes) n'ont pas non plus de secret pour elles.

Autre caractéristique de la plupart des chauves-souris, elles sont actives au crépuscule ou la nuit. Comment font-elles alors pour trouver leur nourriture ? Nous retrouvons ici les 2 sous-ordres : Microchiroptères et Mégachiroptères qui ont développés des stratégies différentes. Les mégachiroptères se dirigent principalement grâce à la vision et l'odorat, ce qui est le cas de très nombreuses espèces animales.

Au contraire des microchiroptères que la Nature a doté d'un outil extraordinaire que l'homme n'a pu commencer à imiter qu'au XXème siècle : l'écholocation. De quoi s'agit-il ?

Répondons en imaginant une situation, il fait nuit noire, des moustiques volent et une chauve-souris veut s'en nourrir, y parviendra-t-elle ? Oui, sans difficulté, les yeux fermés ! Pour réaliser ce qui serait une prouesse pour un être humain (Plus sûrement considéré comme une proie par le moustique !), le microchiroptère a simplement utilisé son « sonar ».

Concrètement, l'écholocation est la capacité des chauve-souris de « voir » grâce aux sons. Elles envoient en direction de leurs cibles des ultra-sons, ceux-ci sont renvoyés par ce qui se trouve devant elles et leur reviennent en dessinant une représentation extrêmement précise de leur environnement.

Tous les commentaires ( 0 )

Ajouter un commentaire

Envoyer
Bookmark and Share