For the moment cyberdodo.com website is in beta version. The new HTML5 version will be completed as soon as possible.

CyberDodo et les Dauphins (1-11)

Vues : 10893

Ajouter aux favoris

Évaluation :

Comme les baleines, ce sont des mammifères marins. Ils appartiennent à l'ordre des odontocètes (Soit des cétacés avec des dents) . Plusieurs espèces sont regroupées sous le terme de dauphins et on peut les trouver dans les mers comme dans certaines rivières.

Leur morphologie est dictée par le milieu aquatique dans lequel ils vivent et auquel ils sont parfaitement adaptés.

Parcourons-là ensemble, son bec porte le nom de rostre et est généralement garni de nombreuses dents (Sauf par exemple chez le Dauphin de Risso qui ne possèdent que quelques dents sur mâchoire inférieure). Cette « bouche » lui sert bien entendu à attraper ses proies mais aussi à se défendre en heurtant ses adversaires.

Comme chez les Baleines, l'évolution a déplacé le « nez » du dauphin sur sa tête, cet event se ferme lorsqu'il est en plongée et s'ouvre en surface pour qu'il puisse respirer.

Il ne possède pas d'oreilles visibles (Une simple ouverture de 2 à 3 millimètres en arrière de l'œil les remplace), c'est en fait l'ensemble de son crâne y compris sa mâchoire inférieure qui va lui servir à capter les sons qui seront transmis à l'oreille interne pour traitement par le cerveau. On pourrait dire que le dauphin « voit » les sons puisque la Nature l'a doté d'un extraordinaire système pour observer son environnement sans utiliser le sens de la vue.

Ce système est composé du récepteur décrit ci-dessus mais aussi d'un émetteur qui va lui permettre de produire des sons qui iront rebondir sur des obstacles avant de revenir. Cette faculté s'appelle l'écholocation, elle offre au dauphin une image sonore de ce qui l'entoure.

Comment procède-t-il ?

Lorsque le dauphin veut avoir une image globale, il émet des signaux à basse fréquence qui se propagent sur plusieurs centaines de mètres mais ne sont pas très précis. Pour voir les détails, il utilise alors des signaux à haute fréquence qui de portée plus réduite lui donnent accès à un nombre impressionnant d'informations, depuis la forme des objets et/ou créatures qui sont dans son environnement, jusqu'à leur texture et même s'il s'agit d'êtres vivants puisque son scanner naturel voit au delà de la peau !

Ceci explique qu'il existe des dauphins d'eau douce aveugles (Exemple ceux de l'Indus). Vivant dans des rivières boueuses, ils ont perdu l'usage de la vue en compensant par leur système de sonar.

Le dauphin, un vrai ami pour l'homme

Comment voient-ils ?

Leurs yeux sont très efficaces (Sauf l'exception des dauphins aveugles que nous mentionnions ci-dessus). Leur cristallin est en effet capable de changer de forme, selon qu'ils sont sous l'eau ou sur l'eau, leur offrant ainsi une excellente vision en toutes circonstances.

Pourquoi ont-ils cette morphologie ?

Le dauphin possède 2 nageoires pectorales qui forment avec la dorsale et la caudale (La queue) son système propulsif et directif. Ses capacités de déplacement sous l'eau sont remarquables, il faut dire que l'évolution a signé là un chef d'œuvre qui lui permet de dépasser les 45 km/h (A titre de comparaison, l'homme le plus rapide dans l'eau n'atteint même pas les 10 km/h !).

Comment est-ce possible ?

Tout dans le dauphin est optimisé pour la performance dans l'eau : sa peau dont la structure se modifie en fonction de la vitesse et qui en certaines circonstances va jusqu'à émettre de l'huile, la forme hydrodynamique de son corps, la position et la forme de ses nageoires, l'absence de toute aspérité qui pourrait le ralentir. Quand il veut atteindre sa vitesse maximale, il saute régulièrement hors de l'eau car la résistance de l'air étant plus faible, il parvient à accélérer encore.

C'est le sprinter des mers ! Qui pour son espèce emblématique, le grand dauphin, mesure entre 200 et 300 kilos pour environ 3 mètres de longueur...

Tous les commentaires ( 0 )

Ajouter un commentaire

Envoyer
Bookmark and Share