For the moment cyberdodo.com website is in beta version. The new HTML5 version will be completed as soon as possible.

CyberDodo et le Morse (1-46)

Vues : 7607

Ajouter aux favoris

Évaluation :

Un corps massif dont le poids peut atteindre près de 2 tonnes, une longueur qui va de 2 mètres (Femelles) jusqu'à près de 4 (Mâles), une peau épaisse et rugueuse qui le protège du froid, de belles moustaches et surtout une impressionnante paire de défenses, ce mammifère marin n'est dépassé en taille (Dans son ordre controversé des pinnipèdes) que par l'éléphant de mer (Précisons que le morse et l'éléphant de mer sont 2 espèces distinctes).

Les femelles ne mettent bas qu'à un seul petit, après une gestation qui aura duré 15 à 16 mois. Le veau (Nom donné au bébé morse) pèse plus de 50 kilos à la naissance, il ne quittera sa mère qu'après 3 à 4 ans. Les mâles attendent en moyenne plus de 10 ans avant de se reproduire, tandis que les femelles y sont aptes après environ 5 ans.

Où vit il ?

Essentiellement dans l'océan Arctique et les zones proches comme la mer de Béring et l'Atlantique Nord. Trouvant sa nourriture au fond de la mer, il reste dans les eaux peu profondes des plateaux continentaux afin de pouvoir plonger et fouiller le sable. Il apprécie aussi les icebergs et les plaques de glace qui lui servent de base dérivante.

De quoi se nourrit-il?

Essentiellement de mollusques (Bivalves, coques, palourdes, clams, etc.) mais il ne dédaigne pas les crabes, crevettes, poulpes, etc. et même des coraux mous et des concombres de mer. Sa morphologie imposante fait qu'il doit consommer quotidiennement plusieurs dizaines de kilos de nourriture.

Comment se nourrit-il ?

Notamment grâce à ses célèbres moustaches appelées « vibrisses » qui sont un véritable organe du toucher et avec lesquelles il va fouiller le sable à la recherche de ses mollusques préférés. Plongeant habituellement en groupe, il peut rester jusqu'à une demi-heure sous l'eau et atteindre les 100 mètres de profondeur.

Un animal sociable ?

Le morse est l'exemple même d'un animal sociable puisqu'il vit en troupeau qui peuvent être de tailles très variables (Quelques dizaines jusqu'à plusieurs milliers). Bien qu'ils vivent au contact les uns des autres, une hiérarchie existe entre les individus avec au sommet les mâles dominants qui exhibent les plus belles défenses et la morphologie la plus imposante, ils peuvent même constituer des harems.

 Le morse est menacé par le réchauffement climatique

A-t-il des prédateurs ?

On pourrait penser que non vu sa taille et ses armes naturelles que sont ses terribles défenses et pourtant si, son principal prédateur naturel est l'orque dont la masse est plus du double de la sienne et dont la voracité est légendaire. Le morse doit aussi se méfier de l'ours blanc qui attaque les colonies mais la solidarité du groupe fait que l'ours ne peut vraiment menacer que les jeunes ou les individus isolés.

Mais, impossible d'oublier l'espèce qui menace le plus le morse : l'homme ! Aux XVIIIème, XIXème et début du XXème siècles, la chasse intensive dont il fut l'objet, notamment pour son ivoire, sa graisse et sa viande, a presque anéanti l'espèce. La situation s'est calmée dans la seconde moitié du XXème siècle et les populations de morses ont augmenté quand la chasse commerciale a enfin été interdite.

Mais d'autres menaces sont apparues, toujours à cause de l'homme... Quelle est la situation actuelle des morses ?

Ils sont directement menacés par le réchauffement climatique qui fait fondre la banquise à un rythme alarmant, or il s'agit du biotope dont il a besoin. Toute son existence est désormais perturbée par ces changements, notamment :

Réduction des zones de vie
Augmentation de la densité des populations
Éloignement des zones de repos par rapport à celles ou se trouve la nourriture
Diminution de la fécondité
Élévation de la température de la mer
Etc.

Mais la perturbation causée par l'homme ne s'arrête pas là, des fléaux comme la pollution et la surpêche se surajoutent encore. Sans oublier des catastrophes écologiques comme les marées noires qui détruisent pour longtemps son habitat.

La condition des morses peut être considérée comme un indicateur pertinent de l'état de notre planète. Vivant loin des hommes (Les populations autochtones de l'Arctique et leurs chasses de nécessité n'ont jamais représenté une menace pour la survie de l'espèce), ils devraient mener une existence paisible dans leurs contrées glacées.

C'est tout le contraire, même « là-bas » l'environnement est attaqué et dégradé avec de lourdes conséquences à long terme.

Le morse est un des maillons majeurs de la biodiversité arctique, sa protection et celle de ses lieux de vie ne peut plus attendre....

Pour voir le dessin animé consacré au morse, cliquez ici

Pour voir le jeu consacré au morse, cliquez ici

Pour faire le quiz, cliquez ici

© CyberDodo Productions Ltd.

Tous les commentaires ( 0 )

Ajouter un commentaire

Envoyer
Bookmark and Share